Voir les détails


Merci pour vos propositions !


Bobs-2015_Milestoneposting_600x240px

Nous vous remercions pour toutes les candidatures que vous avez adressées aux Bobs 2015. Cette année, nous avons enregistré plus de 4.800 incriptions !

Un peu de patience…

Au cours des prochaines semaines, les membres de notre jury international ont du pain sur la planche. Ils doivent en effet passer en revue tous les sites, blogs et projets candidats et faire leur sélection pour chacune des catégories du concours.

Source d’inspiration

À partir du 9 avril 2015, vous pourrez découvrir (comme le chat sur la photo) les finalistes de toutes les catégories sur cette page. Dans les autres langues, il y a souvent des projets passionnants et des idées qui inspirent. Vous pourrez partir à leur découverte puisque les descriptions seront toutes traduites en anglais. Pour les trois catégories multilingues, il y aura même un texte en français pour les finalistes de chacune des 14 langues.

Prix du public et du jury

Dans les 14 catégories unilingues, vous pourrez voter à partir du 9 avril pour désigner le « favori du public », pour le français ou toute autre langue de votre choix ! Le vote prendra fin le 3 mai.

Le jury se réunit le 2 mai à Berlin pour désigner ses lauréats. Cette année, il n’y aura des prix du jury que dans les trois catégories multilingues. Les membres du jury discuteront pendant une journée des finalistes et éliront les lauréats de chaque catégorie par un vote à la majorité absolue.

Rendez-vous le 9 avril pour le vote !

Dernier appel pour les candidatures !


01-Starting-NOW_Bobs-2015_Milestoneposting_600x240px

Vous avez encore 36 heures pour inscrire les blogs, initiatives et sites les plus intéressants, les plus palpitants ou les plus informatifs ! Vous connaissez des projets consacrés à l’éducation, l’environnement ou d’autre sujets liés aux changements sociétaux ? Vous avez récemment découvert une application mobile ou un site qui aide à protéger son espace ou ses données privés ? Vous avez trouvé un moyen de communiquer sans être espionné ? Ou vous êtes tombé sur un site génial qui présente des informations et des données de façon créative et innovante ?

Nous recherchons également des idées exceptionnelles ou créatives pour les cinq finalistes de chacune des 14 langues. Les candidatures aux Bobs 2015 sont ouvertes jusqu’au 12 mars à 12 heures !

 

Un ancien finaliste des Bobs assassiné au Bangladesh


Le célèbre blogueur et auteur Abhijit Roy et son épouse Rafida Ahmed Banna ont été attaqués dans la capitale Dhaka par un groupe d’islamistes armés de machettes. Touché plusieurs fois à la tête, Abhijit Roy a succombé peu de temps après à ses blessures lors d’une opération à l’hôpital, son épouse a survécu de justesse à l’attaque.

Abhijit Roy, qui avait la nationalité américaine, avait été désigné par le jury international des Bobs en 2014 comme finaliste e la catégorie “Meilleur Blog”. Son blog “Mukto-Mona”était considéré comme une plateforme et une voix importante pour la sécularisation libérale du Bangladesh. Notre membre du jury pour le bengali, Shahidul Alam, a posté sur Instagram une photo de l’endroit où a eu lieu l’attaque. Son appel sur Google Plus est pressant: “Please share widely. This cannot be allowed to continue”

Abhijit Roy n’est pas la première victime d’islamistes radicaux au Bangladesh. En 2013 déjà, le blogueur athée Ahmed Rajib Haider avait été brutalement assassiné. Sa mort avait entraîné des dizaines de milliers de personnes dans les rues. En janvier 2013, le lauréat des Bobs 2012 Asif Mohiuddin avait lui aussi été attaqué à la machette et grièvement blessé.

Nous nous joignons à l’appel de Shahidul Alam. Le meurtre brutal et systématique de blogueurs athées au Bangladesh doit cesser.

RIP #AvijitRoy

Prix de la Liberté d’expression de la DW pour Sedat Ergin


Le prix de la liberté d’expression récompense une personne ou une initiative qui se distingue par son engagement pour les droits de l’Homme et la liberté d’expression.

La Deutsche Welle attribue le prix de la liberté d’expression 2016 au journaliste Sedat Ergin, rédacteur en chef du quotidien “Hürriyet”.

Sedat Ergin est poursuivi devant les tribunaux turcs, accusé d’avoir insulté le président Recep Tayyip Erdoğan. Comme nombre de ses confrères, il court chaque jour de grands risques pour protéger son indépendance et faire respecter la liberté de la presse. Hürriyet est le quotidien turc indépendant le plus lu de Turquie. Ses locaux ont été attaqués par deux fois, l’année dernière, par une foule de partisans du parti au pouvoir, l’AKP.

Lors de sa comparution, en mars dernier à Istanbul, Sedat Ergin a dressée un tableau sombre de la situation de la liberté de la presse en Turquie : “En 2016, les couloirs des tribunaux et les salles d’audience sont devenus des lieux bien connus des journalistes turcs. La liberté de la presse se limitera en 2016 aux couloirs des palais de justice.”

Mais Sedat Ergin poursuit son combat, et c’est cet engagement qu’a souhaité récompenser la radio-télévision internationale allemande. Peter Limbourg, son directeur :

Sedat Ergin mérite ce prix. Il s’engage pour la liberté de la presse. Il est menacé en Turquie. Et je pense qu’en tant que Deutsche Welle, nous ne pouvons pas tolérer plus longtemps que des journalistes, des scientifiques, des artistes soient systématiquement menacés par les autorités turques. C’est donc là un signal fort que nous envoyons depuis l’Allemagne. Nous ne pouvons accepter un tel outrage à la liberté de la presse.

Un prix que Sedat Ergin souhaite dédier à tous ses collèegues, qui dans le monde entier doivent braver les dangers et les menaces lorsqu’ils exercent leur métier.

La Deutsche Welle a lancé son premier programme radiophonique en langue turque en 1962. Depuis 1995, la rédaction publie également sur internet. Nous sommes étroitement lié, en amitié, avec le peuple turc“, a noté Peter Limbourg, avant d’ajouter “nous ne pouvons pas regarder sans rien dire le comportement de l’administration turque, qui cherche à intimider et persécuter systématiquement journalistes, artistes et universitaires.

Pour l’heure, difficile de savoir si Sedat Ergin pourra venir en personne à Bonn pour recevoir son prix. Ce dernier sera remis au mois de juin dans le cadre du Forum Mondial des médias organisé par la Deutsche Welle. L’an dernier, le lauréat du prix pour la Liberté d’expression était le blogueur saoudien Raif Badawi. Lui-même étant en prison, c’est sa femme qui était venue en Allemagne pour lui.

 

 

25 février 2015

Le blogueur emprisonné en Arabie saoudite Raif Badawi reçoit le Prix de la Liberté d’expression décerné pour la première fois cette année par la Deutsche Welle, la radiotélévision allemande internationale, dans le cadre du concours international « The Bobs ».

« Le directoire de la Deutsche Welle a choisi Raif Badawi à l’unanimité », se félicite Peter Limbourg, directeur général de la DW. « Il représente par excellence l’engagement courageux pour le droit fondamental à exprimer librement son opinion. Notre distinction entend envoyer un signal fort et attirer encore plus l’attention du public mondial sur son sort. Nous espérons ainsi renforcer la pression sur les responsables en Arabie saoudite afin qu’ils libèrent enfin Raif Badawi. »

Le blogueur âgé de 31 ans a été condamné en mai 2014 par la justice saoudienne à 1000 coups de fouet, 10 ans de prison ainsi qu’à une amende élevée. Le 9 janvier, il a été pour la première fois flagellé en public.

Ensaf Haidar, son épouse qui vit au Canada, a confié à la Deutsche Welle : « Je suis extrêmement heureuse ! Le Prix de la Liberté d’expression de la DW envoie un message on ne peut plus clair au régime saoudien. C’est une honte que Raif soit encore en prison. Tout particulièrement à l’heure actuelle, où l’Arabie saoudite est engagée dans une guerre contre le groupe Etat islamique qui viole les droits de l’Homme. Je suis profondément reconnaissante à la Deutsche Welle de son soutien. »

Remise de prix au Forum mondial des Médias

C’est la 11ème fois que la Deutsche Welle distingue des militants et des initiatives web exceptionnels dans le cadre de son concours « The Bobs – le Meilleur du Web-Activisme ». Pour son édition de 2015, la DW a revu le concept des Bobs. Le principal changement est le Prix de la Liberté d’expression. Il récompense une personne ou une initiative qui s’engage de façon particulière dans le monde numérique pour la liberté d’opinion.

Le lauréat du Prix de la Liberté d’expression, ainsi que les trois désignés en mai prochain par le jury international des Bobs recevront leur prix le 23 juin dans le cadre du Forum mondial des médias de la Deutsche Welle à Bonn.

Du courage pour la liberté d’expression

Raif Badawi se bat depuis des années pour la liberté d’expression dans son pays. Sur le site « Free Saudi liberals », il dénonce les abus politiques et sociaux en Arabie saoudite. Il a par exemple publié des articles sarcastiques sur la police religieuse et a qualifié une grande université du pays de refuge pour terroristes. Il a également écrit à propos de la Saint-Valentin – qui est interdite en Arabie saoudite. En juin 2012, il a été arrêté une nouvelle fois pour avoir insulté l’islam ainsi que des responsables religieux et politiques. Son épouse Ensaf Haidar a fui en 2013 avec ses trois enfants, la famille a trouvé asile politique au Canada.